Jacqueline Lerat et le Bassin du Rhône

Le bassin du Rhône est le lieu de vie de Jacqueline Lerat jusqu’à l’âge de 23 ans. Ses grand parents paternels sont originaires de Velleron (Vaucluse) et se sont établis à Marseille à la fin du XIX siècle. Ses grand parents maternels sont originaires de Montceau-les-Mines. Elle est née à Bonneville (Haute-Savoie). Elle a vécu jusqu’à ses 20 ans à Mâcon patrie de Lamartine. Les argiles de la vallée de la Bourbince d’une part et des argiles de la Bresse lui ont fourni ses premiers contacts avec ce média. Elle a passé ses vacances au bord de la méditerranée et dans le massif des Ecrins. La montagne de Lure avec le Contadour de Jean Giono et le Lubéron avec ses amis Grégoire à Oppéde sont des lieux où elle est revenue souvent. Moly-Sabata au sud de Lyon sur la rive droite du Rhône où Anne Dangar a été l’âme d’un petit phalanstère artistique fondé par Albert Gleizes a été un autre de ses points de repère. Ce bassin est pour elle un territoire d’élection de la terre vernissée qu’elle a toujours appréciée.
 
 
Propulsé par Drupal