Biographie de Jean Lerat

Jean LERAT
(1913-1992)

Photo © François Lerat

Jean Lerat est né dans une famille d’artisans menuisiers à Bourges (Cher-France). Après des études de sculpture sur bois et de peinture à l’Ecole nationale des Beaux-arts et des arts appliqués de Bourges, il s’est installé à La Borne au printemps 1941 grâce à l’appui d’un commerçant en art décoratif, monsieur François Guillaume.
Il a animé l’atelier de céramique de l’école nationale des beaux arts de Bourges de 1945 avec Raymond Legrand jusqu’en 1966 puis avec Jacqueline jusqu’à sa retraite en 1978.
Il a créé des céramiques utilitaires (jusqu’en 1969), de l’art sacré (jusqu’en 1960), des animaux stylisés et des sculptures dont certaines pour des bâtiments publics ou privés.
D’une facture « art déco » jusqu’en 1943, il s’est ensuite inspiré de l’art roman ou gothique (cathédrale de Bourges) pour  ses premiers saints ou christs. A partir de son mariage avec Jacqueline Bouvet, il a développé un style plus personnel. Après les médaillons du Lycée de jeune fille « Marguerite de Navarre » de 1954 qui restent très classiques, il a exploré les champs d’une sculpture parfois abstraite inspirée souvent dans les 20 dernières années de sa vie par les douleurs de son corps.
Distinctions :
Légion d’honneur
Grand prix national des métiers d’art

Propulsé par Drupal