Terres sacrées à l'Abbaye de Fontevraud

 

L'année Jacqueline et Jean LERAT 2018 va connaitre une dernière manifestation d'envergure avec la présentation d’œuvres peu connues ou récemment retrouvées. L'abbatiale de l'Abbaye de Fontevraud sera l'écrin de cette exposition.

L'exposition d'art sacré des œuvres de Jacqueline et Jean Lerat comporte de nombreuses sculptures méconnues. En particulier la Vierge de Notre Dame du Rosaire de Rézé (Département de Loire-Atlantique), oeuvre majeure de Jean Lerat est présentée pour la première fois en dehors de son église.
Elle sera accompagnée de la Vierge proposée par Jacqueline Lerat. à la paroisse de Rézé. A l'époque, elle n'a pas été choisie par le prêtre. Elle est restée dans la famille d'un des architectes ayant reconstruit avec Le Corbusier dans les années 1950 l'habitat et les églises de Nantes.
 
 
Sur l'autel de l'abbatiale, la crèche réalisée par Jacqueline Lerat pour la paroisse de l'Aigle (Département de l'Orne) attirera tous les regards.
La question de l'art sacré n'est pas une simple parenthése dans l'oeuvre de Jacqueline et Jean. Elle concerne très fortement les 30 première années des 70 années de création du couple. Elle a nourri les 30 dernières années où des oeuvres majeures sont apparues. 
Le 15 décembre à 15h,, Isabelle Saint Martin, directrice à la Sorbonne (Ecole pratique des Hautes-études) de l'institut européen  supérieur des religions présentera une conférence "Les traces du sacré dans l'oeuvre de Jacqueline et Jean Lerat".
Après son intervention très remarquée dans le cadre de la rencontre du 19 octobre 2018 l'Abbaye de Noirlac, sur le thème de l'abstraction et du sacré, elle pourra élargir son propos.
 

L'exposition et  son catalogue rédigé par le commissaire, Fabrice Mason fin connaisseur de cette époque permettra d'avoir un regard neuf et global sur ces créations.

Propulsé par Drupal