Jean et Jacqueline Lerat

Jacqueline et Jean Lerat

1945-1992
Jacqueline Bouvet et Jean Lerat ont vécu en symbiose pendant 39 ans pour créer des céramiques à chaque fois nouvelles.
Jacqueline a apporté son ouverture sur le monde et sa passion pour les idées, la modernité et la création. Elle a su communiquer pour deux.
Jean a apporté sa maîtrise de la sculpture et une grande culture artistique classique. Il lui a apporté le calme.
 
 
Jacqueline a rassuré Jean vis-à-vis de sa santé difficile. Jean lui a fourni un environnement technique maîtrisé porteur d’innovations.
Leur travail a été conduit en parallèle avec par moment quelques anastomoses par exemple lors de la création de nouveaux émaux ou à l’occasion des cuissons où leur pièces étaient mélangées.
A partir de 1947, leur production a été mise en commun et jusqu’à la mort de Jean la très grande majorité des pièces de l’un et de l’autre ont été signées JJLERAT. Cette confusion volontaire a brouillé les cartes pour ceux qui les connaissaient de loin. Cela a été accru par la présentation de leurs pièces dans les expositions où jamais aucune indication de leur origine n’était donnée.
Les pièces de Jacqueline donnent un sentiment de plus de spontanéité. Celles de Jean sont plus construites et souvent une pointe d’humour les anime.
Jean a des domaines personnels, celui des animaux stylisés ou de scènes animées tel que les cyclistes. Jacqueline ce sont les maternités. Le développement de pièces plus abstraites est lié à une démarche commune que Jacqueline a poursuivie seule pendant 17 années.
 
François Lerat

 

Propulsé par Drupal