Mai 2021, bientôt le déconfinement au musée des Beaux-Arts de Lyon

Le musée des Beaux-arts de Lyon est un musée où toutes les formes d’art peuvent être découvertes. Sylvie Ramon, la directrice a présenté des expositions très documentées et sensibles qui ont attiré en leur temps l’attention de Jacqueline Lerat.  Avant son décès, parmi celles-ci, je lui ai fourni  le remarquable catalogue « Le dessin » (encore disponible) sur lequel nous avions pu échanger.

Aujourd’hui l’exposition « Par le feu, la couleur » préparée et installée par la dynamique conservatrice du patrimoine, Salima Hellal attend dans les starting-blocks pour être présentée au public.

Dès son ouverture précipitez vous pour découvrir une première française : un des grands musées nationaux fait une place à la céramique contemporaine. Il  faut au-delà de cette exposition visiter les céramique grecque classique, la céramique arabo-hispanique qui a tant inspiré Pablo Picasso, l’émouvante collection de grés pour la cérémonie du thé japonais de Raphael Collin et les œuvres d’Anne Dangar, disciple d’Albert Gleizes et amie de Jacqueline Lerat.

Cette exposition a été rendu possible par l’installation à Lyon depuis plusieurs dizaines d’années d’un couple de collectionneurs curieux entre autres d’art africain et de céramique contemporaine, Denise et Michel Meynet. Ils ont expliqué autour d’eux l’intérêt des donations et de la possibilité donnée ainsi aux musées de découvrir de nouveaux univers. Ils ont ainsi convaincu Bernard Bachelier de donner une partie de sa belle collection de bols et Françoise et Arnauld de l’Epine de nourrir l’exposition avec leur collection très « sélect ». Auparavant Salima Hellal avait pu choisir dans la collection Lerat  seize œuvres de Jacqueline et Jean Lerat qui sont maintenant pour partie  présentées.

L’exposition très bien mise en scène et en lumière montre la diversité et la sensibilité de la création contemporaine : L’école du grès naturel de La Borne, les grés de Claude Champy et Setsuko Nagasawa. Les œuvres baroques et colorées de la collection Meynet, d’autre part, font un parcours parfois poétique et souvent réjouissant. Un catalogue accompagne cette première.

Jean-François Lerat

Propulsé par Drupal